Visiter le site national du spf   ––-   spf57 © Secours Populaire (fédération de la Moselle) . Nos partenaires | Mentions légales

Bienvenue sur le site de la fédération de la Moselle

Les dons des particuliers Comités & Antennes Fédération 57 Le mot de la présidente Congrés départemental
Foire inter. de Metz Journée des Oubliés des vacances Espace Solange Henriot

Site créé et animé bénévolement par Gilles Bossmann

Julien Lauprêtre


Julien Lauprêtre, né en 1926 dans le 12e arrondissement de Paris, est un ancien résistant.

Il est président national du Secours populaire français depuis 1958.

"La solidarité en action" en cadeau et nos nouvelles dans votre boite mail






Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Se connecter avec Facebook ou

Un grand Merci  à nos partenaires et donateurs  -  Bravo à tous les bénévoles pour leurs dévouements

Pères Noël Verts Hommage à Wolinski
Haut de la page

Le Secours populaire français est une association à but non lucratif.


Nous rassemblons des personnes de toutes opinions, conditions et origines qui souhaitent faire vivre la solidarité.


En France, le SPF est plus particulièrement attentif aux problèmes d'exclusion, de l'enfance et des familles défavorisées. Sur le court terme, par une solidarité d'urgence basée sur l'alimentaire, le vestimentaire...; sur le long terme, par l'insertion professionnelle, l'accès à la culture, le sport, les loisirs, la santé, les vacances, les droits, et en préservant la dignité de chacun.


Sur l'ensemble des continents, le SPF travaille avec des partenaires locaux sur des projets de développement et de formation. Là aussi, le Secours populaire réagit à l'urgence, lors de conflits armés ou de catastrophes naturelles.


Le Secours populaire français est le partenaire de nombreux réseaux associatifs et est représenté dans plusieurs instances de consultation des pouvoirs publics, tant français, qu'européens et internationaux.


Soutenez-nous

Marie-Françoise Thul

Marie-Françoise Thull dans les pas de Solange Henriot – Cliquez-ici


Les dons des particuliers

Il n'y a pas d'humanité sans solidarité par secourspopulaire
Les dons des particuliers

SOCIÉTÉ 70 ANS DU SECOURS POPULAIRE

Non à la charité oui à la solidarité


« Le Secours populaire rassemble 230 bénévoles en Moselle, une cinquantaine rien qu’à Metz », a rappelé Marie-Françoise

Les festivités des 70 ans du Secours populaire ont commencés.

Marie-Françoise Thull, la présidente départementale, fait le bilan.


Le Secours populaire existe depuis 70 ans. Les appels à la générosité ont-ils évolué durant cette période ?

Marie-Françoise THULL, présidente de la Fédération de Moselle :

« Oui. On ne pratique plus la charité mais la solidarité. Derrière cette formule se cache une réalité que nous essayons de mettre en place tous les jours. Quand on accueille quelqu’un, on lui montre comment il peut œuvrer à son tour au sein de l’association, par exemple.

De façon plus anecdotique, on évite aujourd’hui les campagnes avec des troncs. Les gens sont de plus en plus sollicités – notamment dans la rue – alors ça ne fonctionne pas trop.

On essaie d’autres choses : des dons sur internet, par exemple, ou par le biais de legs ou d’assurances-vie. C’est une grosse évolution au sein du Secours populaire : avant, on n’était très mal à l’aise vis-à-vis de l’argent.

Aujourd’hui, on assume en avoir besoin pour aider les autres. »


A contrario, qu’osez-vous faire aujourd’hui ?

«Demander pour notre prochaine campagne de Noël aux volontaires de ramener des jouets neufs. Les gens qui nous amènent des jouets ne le font pas pour débarrasser leurs placards ! Ils sont sensibles à une participation volontaire : se déplacer dans une boutique et acheter un jouet qu’on a choisi pour un enfant. On y met un peu de soi. »




Il existe une multitude d’associations caritatives. Quelle est votre spécificité ?

« Sans doute notre action éducative : le Secours populaire est une association agréée d’éducation populaire. Nous sommes largement tournés vers les enfants et les jeunes.

Un exemple ?

Nous essayons de faire se rencontrer des enfants de partout dans le monde. Nous avons ainsi créé plusieurs villages de vacances d’été. Une trentaine de nationalités s’y côtoie. Il en existe sur la côte d’Opale, sur l’Île d’Oléron, etc. Cet été, nous aimerions en ouvrir un dans les Vosges. »


Combien de personnes sont-elles aidées par le Secours populaire ?

« Elles sont 26 000 dont 5 000 enfants en Moselle. Mais à mon avis, nos fiches ne sont pas tout à fait à jour, car nous avons de plus en plus de demandes, notamment de la part des étudiants ou des personnes âgées. Selon une étude, nous nous sommes aperçus qu’en moyenne, nos bénéficiaires vivent avec 5,60 € par jour, une fois qu’ils ont payé leurs factures. »

Résultats du DON'ACTION 2015

Journée des oubliés des vacances 2015


Mercredi 19 août, pour les 70 ans de solidarité populaire du Secours populaire, des dizaines de milliers d’enfants et leurs familles, venus de France entière, vont se réunir, à Paris, sur le Champ-de-Mars, pour une journée exceptionnelle : la « Journée des oubliés des vacances ».

A cette occasion, 1 000 enfants de plus de 70 pays d’Europe et du monde seront invités, pour promouvoir une solidarité sans frontières avec le mouvement « Copain du Monde ».


Au programme de cette journée :

- découverte insolite de Paris sous forme de chasse au trésor

- pique-nique géant au Champ-de-Mars

- nombreuses animations et stands.

- flashmob géant

- le soir, grand concert public


                                                                              


Plus de 1 000 petits Lorrains participeront à cette magnifique journée grâce au Secours populaire.                                                                                        


Village "Copains du Monde"


à Xonrupt: 15 au 29 Août avec des enfants lorrains et des enfants étrangers (HaÏti, Philippines, Japon, Népal, Israël et Palestine)

En savoir + sur les Copains du Monde: http://www.copaindumonde.org/