Visiter le site national du spf   ––-   spf57 © Secours Populaire (fédération de la Moselle) . Nos partenaires | Mentions légales

Bienvenue sur le site de la fédération de la Moselle

Les dons des particuliers Comités & Antennes Fédération 57 Le mot de la présidente Congrés départemental
Foire inter. de Metz Journée des Oubliés des vacances Espace Solange Henriot

Site créé et animé bénévolement par Gilles Bossmann

Julien Lauprêtre


Julien Lauprêtre, né en 1926 dans le 12e arrondissement de Paris, est un ancien résistant.

Il est président national du Secours populaire français depuis 1958.

Un grand Merci  à nos partenaires et donateurs  -  Bravo à tous les bénévoles pour leurs dévouements

Hommage à Wolinski Copains du monde

SOIREE de GALA du SECOURS POPULAIRE FRANCAIS


Vendredi 27 novembre, toute la Lorraine s’est mobilisée pour fêter les 70 ans du Secours populaire dans la magnifique Abbatiale des Prémontrés de Pont-à-Mousson, autour d’un excellent dîner préparé par Marcotullio, avec le soutien de la Région Lorraine sous la houlette de Patrick Scharf, maître de cérémonie.


La solidarité a été à l’honneur lors d’une Vente aux Enchères d’œuvres offertes par le parrain de cette soirée Paul Flickinger et animée par Maître Laurent Martin, commissaire priseur.

Un grand merci.

 

Cette belle soirée, dont les enfants victimes de la pauvreté seront les bénéficiaires, a été marquée par la générosité.


Merci également :

- au Lycée Anne de Méjanes dont la présence des souriantes élèves « Hôtesses d’accueil » de cette soirée a ravi nos convives      dès leur arrivée.

- à l’accordéoniste Guy Dropsit, qui par son talent, a animé agréablement l’apéritif dans la Galerie St Martin.

- à Esmeralda Conrad qui a enchanté le public en interprétant avec beaucoup de grâce la « Danse d’Isis »

- au magicien, étonnant, avec ses tours de cartes, conçus particulièrement pour le Secours populaire


Et à toutes les personnes qui ont généreusement offert des lots pour notre tombola :

- L’Arsenal, le Nest de Thionville et l’espace Bernard-Marie Koltes pour les places de spectacle

- Pompidou Metz pour les magnifiques catalogues « Chefs d’œuvre »

-  Le FC METZ et Bernard Serin pour le ballon et les maillots signés par les joueurs

- Les pièces signées « Saint- Louis »

- Les entrées dans un cinéma Kinépolis

- Les Romans offerts par Eurydice REINART

- Les bons restaurant «  Pépé Rosso » et « Sport Palace »

- Les séances UV de l’institut « Silhouette » de Metz

- Le panier garni offert par « Vins sur 20 »

- La coupe, spécialement conçue par les artistes, pour les 70 ans du Secours populaire

……….


Petit déjeuner « Secours Populaire »

                                organisé par le Club Metz Technopôle sur le thème :                         

                                               

 « La Solidarité ! Du concept aux pratiques ».

Mercredi 18 novembre 2015 à 8h


Interrogée par l’animateur, Marie-Françoise THULL, présidente de la Fédération de Moselle, a tout d’abord parlé de  l’organisation de l’association et des axes développés sur le territoire, puis des différentes formes de SOLIDARITE et des actions entreprises en Lorraine avec des partenaires de plus en plus nombreux.


C’est sur les questions posées par les personnes présentes (les actions communes avec les autres associations, les bénévoles et les actions avec les enfants) que ce moment d’échanges s’est terminé.



        Construisons ensemble les solidarités du XXIe siècle

                      Assises nationales, européennes et mondiales

                                 du Secours populaire français

                       Marseille – 19,20, 21 et 22 novembre 2015


C’est à l’occasion du 70e anniversaire du Secours populaire français que les Assises nationales, européennes et mondiales se sont tenues sur le sol marseillais.

La fédération de Moselle a rejoint les délégués de l’association, les partenaires étrangers et les Copains du Monde pour débattre et construire les solidarités du XXIe siècle.

Pendant ces quatre jours, les congressistes ont travaillé à définir les lignes d’actions à venir pour mettre en mouvement toutes les personnes de bonne volonté qui se battent contre les inégalités.


Haut de la page

Le Secours populaire français est une association à but non lucratif.


Nous rassemblons des personnes de toutes opinions, conditions et origines qui souhaitent faire vivre la solidarité.


En France, le SPF est plus particulièrement attentif aux problèmes d'exclusion, de l'enfance et des familles défavorisées. Sur le court terme, par une solidarité d'urgence basée sur l'alimentaire, le vestimentaire...; sur le long terme, par l'insertion professionnelle, l'accès à la culture, le sport, les loisirs, la santé, les vacances, les droits, et en préservant la dignité de chacun.


Sur l'ensemble des continents, le SPF travaille avec des partenaires locaux sur des projets de développement et de formation. Là aussi, le Secours populaire réagit à l'urgence, lors de conflits armés ou de catastrophes naturelles.


Le Secours populaire français est le partenaire de nombreux réseaux associatifs et est représenté dans plusieurs instances de consultation des pouvoirs publics, tant français, qu'européens et internationaux.


Soutenez-nous

Marie-Françoise Thul

Marie-Françoise Thull dans les pas de Solange Henriot – Cliquez-ici


Les dons des particuliers

Il n'y a pas d'humanité sans solidarité par secourspopulaire
Les dons des particuliers

SOCIÉTÉ 70 ANS DU SECOURS POPULAIRE

Non à la charité oui à la solidarité


« Le Secours populaire rassemble 230 bénévoles en Moselle, une cinquantaine rien qu’à Metz », a rappelé Marie-Françoise

Les festivités des 70 ans du Secours populaire ont commencés.

Marie-Françoise Thull, la présidente départementale, fait le bilan.


Le Secours populaire existe depuis 70 ans. Les appels à la générosité ont-ils évolué durant cette période ?

Marie-Françoise THULL, présidente de la Fédération de Moselle :

« Oui. On ne pratique plus la charité mais la solidarité. Derrière cette formule se cache une réalité que nous essayons de mettre en place tous les jours. Quand on accueille quelqu’un, on lui montre comment il peut œuvrer à son tour au sein de l’association, par exemple.

De façon plus anecdotique, on évite aujourd’hui les campagnes avec des troncs. Les gens sont de plus en plus sollicités – notamment dans la rue – alors ça ne fonctionne pas trop.

On essaie d’autres choses : des dons sur internet, par exemple, ou par le biais de legs ou d’assurances-vie. C’est une grosse évolution au sein du Secours populaire : avant, on n’était très mal à l’aise vis-à-vis de l’argent.

Aujourd’hui, on assume en avoir besoin pour aider les autres. »


A contrario, qu’osez-vous faire aujourd’hui ?

«Demander pour notre prochaine campagne de Noël aux volontaires de ramener des jouets neufs. Les gens qui nous amènent des jouets ne le font pas pour débarrasser leurs placards ! Ils sont sensibles à une participation volontaire : se déplacer dans une boutique et acheter un jouet qu’on a choisi pour un enfant. On y met un peu de soi. »




Il existe une multitude d’associations caritatives. Quelle est votre spécificité ?

« Sans doute notre action éducative : le Secours populaire est une association agréée d’éducation populaire. Nous sommes largement tournés vers les enfants et les jeunes.

Un exemple ?

Nous essayons de faire se rencontrer des enfants de partout dans le monde. Nous avons ainsi créé plusieurs villages de vacances d’été. Une trentaine de nationalités s’y côtoie. Il en existe sur la côte d’Opale, sur l’Île d’Oléron, etc. Cet été, nous aimerions en ouvrir un dans les Vosges. »


Combien de personnes sont-elles aidées par le Secours populaire ?

« Elles sont 26 000 dont 5 000 enfants en Moselle. Mais à mon avis, nos fiches ne sont pas tout à fait à jour, car nous avons de plus en plus de demandes, notamment de la part des étudiants ou des personnes âgées. Selon une étude, nous nous sommes aperçus qu’en moyenne, nos bénéficiaires vivent avec 5,60 € par jour, une fois qu’ils ont payé leurs factures. »

La grande tombola populaire


Comme chaque année, la campagne Don’Actions va battre son plein jusqu’au mois de mars.

Avec le Don’actions, tout le monde peut faire progresser la solidarité.


Chaque don de 2 euros renforce le Secours populaire français dans ses missions au service des plus vulnérables.


L’argent, recueilli par les collecteurs-animateurs bénévoles, les personnes accueillies et tous les amis du SPF, aide l’association à couvrir ses dépenses courantes et à acquérir de nouveaux équipements.

Ces ressources financières permettent de multiplier les actes de solidarité en France, en Europe et dans le monde.


Bientôt nous publierons les lieux où acheter les tickets de cette grande tombola